Domaines d'utilisations

Pouvant être employé comme brique de doublage autant qu’en cloisonnement,
les possibilités d’utiliser Argibrique sont infinies.

Argibrique peut être utilisée aussi bien pour des réalisations du domaine public et privé, dans les projets neufs ou en rénovation.


Voici quelques domaines d’utilisations :

Quelques mètres carrés suffisent à Argibrique pour empêcher la baisse de température de la pièce lors de l'arrêt du poêle. Les degrés gagnés jours après jours engendrent des économies d'energies non négligeables. Classé en catégorie (M.0) Argibrique permet de sécuriser un endroit exposé au feu.
Exposé au soleil, la brique Argibrique capte le rayonnement solaire et stocke cette énergie pour la redistribuer lorsque la temperature baisse (la nuit). Cette démarche bio-climatique limite la consommation d'énergie et protège notre environnement.
Argibrique a la capacité à devenir l’empreinte thermique de la construction en empêchant celle-ci de monter en température en période chaude et de descendre en période froide (Climatiseur naturel).
Son esprit loft, la récurrence des lignes ainsi que la minéralité de ce matériaux premier apportent une signature aux intérieurs de part son design, son caractère et son authenticité.
A titre indicatif nous comptons environ 0,15 à 0,25 m² d’Argibrique/m3 d’air pour assurer une inertie moyenne (variable d’ajustement en fonction de l’inertie déjà en place).

EXEMPLES :

Dalle + Chape béton dans une maison bois = 0,15m² d’Argibrique/m3 d’air.
Plancher bois dans une maison bois = 0,25m² d’Argibrique/m3 d’air.
Dalle + Chape béton dans une maison brique ou parpaing :
Si isolation extèrieure : 0,15m² d’Argibrique/m3 d’air
Si isolation intèrieure : 0,20m² d’Argibrique/m3 d’air
Ces exemples sont donnés a titre indicatif, tout dépend de la masse prévue ou déjà en place dans votre projet.